Pour un acheteur, la question ne se pose généralement pas. Faire affaires avec un courtier lui donne l’avantage d’être conseillé par un professionnel sans avoir à débourser de frais de courtage. Certains seront tentés de croire que sans courtier ils bénéficient d’un plus grand pouvoir de négociation auprès des vendeurs qui veulent éviter les intermédiaires. Mais rien n’est jamais si simple.

Un acheteur informé voudra obtenir le meilleur prix possible, souvent bien en dessous de la valeur marchande, sachant que sans le courtier il ne bénéficie d’aucune garantie de transaction. Mais saura-t-il négocier le prix aussi bien qu’un courtier expérimenté? De l’autre côté, le vendeur n’ayant pas d’agent danse dans son salon à l’idée de garder la commission pour lui. Mais son profit est-il si avantageux?

L’acheteur ne pourra obtenir son prix minimal tant que le vendeur voudra son profit maximal. Nous venons d’établir que le courtier devient la balance. Cela explique le très faible taux de propriétés vendus par le propriétaire.

Il est important de se rappeler que le courtier apporte une gamme de privilèges exclusifs. Il protège autant le vendeur que l’acheteur contractuellement contre d’éventuelles poursuites en anticipant divers scénarios problématiques. De plus, son travail est plus complexe qu’il n’y parait. La motivation principale d’un vendeur de vendre par lui-même est de sauver les frais de courtage immobilier. Cette économie d’argent a toutefois un prix se calculant en responsabilité à assumer, en temps et en énergie à fournir. Certains agents vont travailler jusqu’à 75 heures, voire même 100 heures par semaine.

Le vendeur motivé à vendre par lui-même devra faire preuve de disponibilité en tout temps, il devra étudier le Code civil et l’interprétation des ses règlements pour connaître les droits de chaque partie. Il devra savoir rédiger un contrat pouvant lier et protéger juridiquement les deux parties de poursuites éventuelles. Il devra débourser en publicité et négocier en gardant son calme. Finalement, il devra s’armer d’une grande dose de patience !

Les courtiers sont là pour aider les acheteurs ainsi que les vendeurs. Il faut les considérer comme un atout.

À propos de l'auteur
Myriam Marouani
5 articles à son actif

Myriam Marouani

181 queries in 0,765 seconds.
À propos de ce site
Outils